RAPAC félicité pour sa facilitation logistique de la Réunion PFBC 2017 de Kigali

La facilitation de l’union européenne pour le partenariat des forets du Bassin du Congo, PFBC a confié au RAPAC la coordination logistique, financière et contractuelle dans l’organisation de la 16e réunion des partis du Partenariat pour les forêts du bassin du Congo tenue à Kigali du 21 au 26 Novembre 2016.

Organisée chaque année, cette réunion regroupait les acteurs de la société civile, les représentants des pays du Bassin du Congo et de la COMIFAC aussi bien que les partenaires techniques et financiers, les représentants des ONG, des Institutions de formations et de recherche et de même que des représentants du secteur privé.

Le RAPAC a disposé son personnel pour servir environ cinq cent participants qui ont pris part dans la Réunion y compris les Ministres du Bassin du Congo, les représentants des Institutions sous régionales et des chefs de délégation des pays bailleurs. Pour S.E Anatolio Ndong Mba, le Président du RAPAC, la mobilisation à la réussite de la réunion du PFBC est un indice d’un RAPAC en mutation et capable de ressaisir son mandat de catalyseur dans la conservation en Afrique centrale avec une crédibilité financière et technique.

Dans un afflux des messages de remerciements pour l’excellent travail de RAPAC dans la gestion logistique de la réunion des partis du PFBC, Mr Anders Henrikson, le Facilitateur de l’union européenne pour le PFBC a remercié le RAPAC pour je cite : « le rôle clé joué pour faire en sorte que cette rencontre internationale importante, avec quelques 400 participants et une participation au niveau ministériel, soit un succès » fin de citation.

Hors de la Logistique, le RAPAC a organisé à Kigali son conseil d’administration extraordinaire qui a validé ses nouveaux statuts issus de la reforme organisationnelle entamée depuis 2015…

Le CA extraordinaire du RAPAC organisé à Kigali

Le RAPAC a organisé plus de quatre side-events en marge du PFBC et qui avaient attiré le monde la conservation en Afrique centrale. Les thèmes suivants sont discutés et les recommandations sont parti intégrantes des perspectives du RAPAC en 2017 et au-delà.

  • Appliquer la démarche qualité aux aires protégées : mesurer l’efficacité de gestion, la certifier et la labéliser
  • Motiver les écogardes des aires protégées : créer une association régionale des “rangers” (ARAPAC)
  • Créer un marché accessible et dynamique du conseil / formation pour les aires protégées : tester le dispositif Chèques-services
  • Elever les ambitions des gestionnaires d’aires protégées : moderniser les partenariats public-privé (PPP)
  • Trouver de nouveaux alliés pour les aires protégées : engager la société civile et les autres partenaires dans le plaidoyer en faveur des AP
  • Mutualiser les financements durables : créer un fonds fiduciaire régional (Fonds des Aires Protégées d’Afrique Centrale, FAPAC)

  Photos des intervenants dans des side events  RAPAC/Photos Damascene



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

822 Spam Comments Blocked so far by Spam Free Wordpress

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Translate »
www.clicks-me.com